• Grey LinkedIn Icon

Le Paradis est pavé de mauvaises intentions...

September 20, 2017

 

 

Je ne crois pas avoir vu souvent de dirigeants aller à l’encontre de leurs intérêts… 

 

Alors Pourquoi n’embauchent-ils pas ?

 

Grandir et embâucher sont des piliers du chemin vers la prospérité...

 

Il est difficile de comprendre les éléments avancés par le gouvernement actuel sur, ce que tout le monde appelle, la « flexisécurité » sans comprendre comment fonctionnent les petites entreprises… et comment raisonne un chef d’entreprise.

 

Tout d’abord, il y a une multitude de façons d’appréhender les choses. Les secteurs d’activités ont chacun leurs codes, tout comme la taille des structures détermine, entre autres, l’aspect relationnel et la proximité des personnes qui y travaillent.

Je ne me risquerai donc pas, à regrouper les entreprises de type artisanales, familiales, multinationales ou encore les start-up… tant leurs cultures et ADN diffèrent.

 

Bien sûr il serait illusoire de contester l’aspect du lien de subordination entre un employé et son employeur, mais ce serait aussi trop facile de résumer la vie des salariés d’une petite PME uniquement au travers de ce lien.

 

Il y a longtemps qu’on ne parle plus de lutte des classes, si chère aux médias et à certains de nos politiques. La cohabitation de chaque catégorie oblige, quand elle est constructive, à comprendre l’autre partie, même si cela peut parfois être à son désavantage. Chaque partie faisant des concessions afin de garder une cohésion du groupe.

 

On ne décrète pas une embauche, elle se murit et elle s’impose d’elle-même.

 

C’est quand on a un carnet de commandes rempli,

c’est quand on reprend confiance dans le futur,

c’est quand on décide de parier sur l’avenir et

c’est aussi et surtout

quand on a une visibilité et une lisibilité de son entreprise,

qu’on décide de recruter.

 

Nier cette évidence c’est tout simplement ignorer l’esprit d’entreprise.

 

 

Le Jeu de Dupes !!!

 

D’une façon simpliste et consternante, nos gouvernants pensent que réduire les coûts permettra de faire revenir les clients et on rase gratis en diminuant les charges…

 

de l'autre coté, les patrons, trop contents de cette manne financière et inespérée, l'acceptent comme on accepterait une obole alors que, pour la plupart, ils n'ont rien demandé...  (à part les plus gros et les plus médiatisés, bien sûr...)

 

Et puis, trop content du devoir accompli, tout le monde clôt la discussion en indiquant que si l’état a fait un geste envers les entreprises, ces dernières devront, elles, en faire un, en contrepartie : embaucher.

 

Vaste supercherie !

 

 

"il vaut mieux prendre des risques calculés que de prendre des risques inconsidérés… " 

 

je crois que dans le domaine, Henry Ford a tout dit…

 

Un avenir sempiternellement redessiné, incertain et fluctuant, à chaque remaniement ministériel ne peut pas raisonnablement favoriser un climat de sérénité ni encourager des prises de risques.

 

Quand j’entends certains tous auréolés de mandats divers, tirer sur les entrepreneurs en leur reprochant de ne pas embaucher, on croit rêver ! Le pire c’est que quelque mois plus tard, c'est eux qui vous reprocheront de ne pas avoir débauché quand l’activité s’est contractée fragilisant ainsi votre entreprise.

 

Comme si les chefs d'entreprise d'une façon plus que caricaturale,  jouaient au Monopoly avec les hommes.

 

On m’a souvent interpellé assez cyniquement, croyant que je cherchais plus à déterminer comment débaucher les personnes que je venais juste d’embaucher… !!!

 

Franchement, "Ya comme un Hic"

 

A croire que ces personnes sont privées de toute réflexion et de bon sens avant de s'exprimer ?!  

Alors qu’elles devraient se réjouir de mon envie de grossir les rangs, elles ne retiennent que le souhait d’assumer une éventuelle sortie de route en délimitant les cadres.

 

Pour toutes ces personnes bien pensantes, il est interdit, dans leur bulle, d’imaginer qu’un jour peut-être, il pourrait y avoir un retournement de conjoncture, une incompatibilité d’humeur ou pourquoi pas une incompétence

 

Pour elles, la vie est un long fleuve tranquille.

 

Qu’on me taxe de frilosité ou qu’on me reproche de ne pas prendre de risques ou d'assumer alors que c’est mon quotidien ne m'atteint plus, cela parait tellement surréaliste…

 

Ce sont d'ailleurs les mêmes qui devant leur grand écran, regardant un match de foot, la bière à la main, vocifèrent 

 

"Cours, Faignant!"

 

La direction d’entreprise n’est pas une science exacte, beaucoup de paramètres interfèrent alors pourquoi en rajouter… ?

 

 

Parfois, le Paradis peut être pavé de mauvaises intentions.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RECENT POST

September 27, 2017

September 13, 2017

Please reload

  • LinkedIn Social Icon